Ce qu’il faut savoir pour vendre une maison

La vente d’un bien immobilier est soumise à certaines obligations qu’il faut respecter afin d’effectuer la cession de votre bien dans les meilleures conditions. Voici les points importants à connaître avant de vendre une maison.

Les obligations en tant que vendeur

Il existe trois principales obligations pour le vendeur, à savoir l’obligation d’information, l’obligation de délivrance et l’obligation de garanties. L’obligation d’informations stipule que l’acheteur du bien immobilier doit connaître toutes les informations relatives à la maison pour qu’il n’y ait pas de surprise. C’est le cas lors d’un bail, il faut informer de l’inondabilité du terrain, de la conformité des installations électriques, de chauffage, des servitudes, etc. Ces informations doivent être contenues dans les diagnostics techniques à remettre à l’acheteur. L’obligation de délivrance, quant à elle, stipule que la livraison du bien doit être conforme aux spécifications du contrat. Puis, l’obligation de garantie est relatée dans l’article 1625 du Code civil qui garantit à l’acheteur la possession paisible de la chose vendue. Il y a aussi la garantie contre l’éviction et la garantie contre les vices cachés.

Les obligations du propriétaire auprès du locataire avant la vente

Si la maison est louée, le propriétaire a certaines obligations envers ses locataires avant de la vendre. Il doit notamment envoyer un courrier de mise en congé à son locataire 6 mois avant la fin du bail de location. La lettre doit contenir le motif du congé, le prix de la vente du bien et les conditions. Le locataire doit être informé de ces trois choses au cas où il désire acquérir le bien. C’est le droit de préemption. Il dispose ainsi de 2 mois pour faire une offre d’achat. S’il ne souhaite pas l’acheter, il doit quitter les lieux avant la fin du bail. Il faut savoir que le droit de préemption n’est pas systématique dans la mesure où le propriétaire veut céder le bien à un proche parent.

Les obligations de l’acheteur

L’acheteur d’un bien immobilier est principalement soumis aux obligations financières. Il doit notamment s’acquitter du prix de vente stipulé dans le contrat à la date convenue. Il doit également assumer les frais d’actes et autres dépenses liées à la vente. Par contre, il n’est pas redevable de la taxe foncière et de la taxe d’habitation qui sont à la charge du propriétaire. Cependant, une répartition au prorata de la taxe foncière peut être faite en fonction de la date d’acquisition du bien. Cela peut constituer une obligation supplémentaire à l’acheteur.

Quelques conseils pratiques pour vendre rapidement une maison

Pour pouvoir vendre rapidement une maison, il est recommandé de faire au préalable une estimation du prix de vente du bien par un expert, afin que celui-ci soit juste et corresponde à la réalité du marché. Ensuite, il faut bien soigner la propriété, par exemple en refaisant la décoration, en effectuant quelques petits travaux. Enfin, vous pouvez faire appel à une agence immobilière pour vendre votre maison. En général, les agences sont à votre service pour vous aider. En effet, votre maison à vendre peut être publiée dans leurs annonces. Une fois l’acheteur trouvé, n’oubliez pas de faire un compromis de vente pour assurer le sérieux de l’acheteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.