Comment fixer le prix de sa maison ?

Après avoir effectué l’estimation de son bien et avoir fait une étude des comparables, l’heure est venue de fixer le prix de sa maison. Et ce n’est pas la tache la plus aisée. Mais tout vendeur se doit de trouver le juste prix pour être sûr de trouver un acquéreur le plus vite possible. Il faut toutefois être conscient que même si on propose sa propriété à un montant des plus raisonnables, cela ne signifie pas forcément qu’on trouvera un acheteur dans les meilleurs délais. La patience est une qualité indispensable à tout vendeur après avoir fini de fixer le prix de sa maison.

La difficulté de fixer le prix de sa maison

Fixer le prix de sa maison relève d’une analyse honnête des atouts et des attributs favorables de son bien, de l’emplacement de celui-ci, de son état dans sa globalité et du prix d’autres propriétés présentant les mêmes caractéristiques. Mais le prix de vente réel n’est en vérité fixé qu’au moment où une promesse ou un compromis de vente est signé. Pourtant, il faut bien fixer le prix de sa maison, afin de trouver un preneur assez vite sans pour autant la brader.

Pour fixer le prix de sa maison, que faire ?

Afin de fixer le prix de sa maison, la première chose à tenir compte, c’est son prix de revient. On relève ensuite les sommes engagées lors d’une récente rénovation, soit de la toiture, soit de la salle de bains ou l’installation d’un nouveau système de chauffage selon les normes, le cas échéant. Si on a réalisé d’importants travaux d’extension, il faut aussi inclure les dépenses effectuées pour calculer le prix de vente. Si on a du mal à fixer le prix de sa maison, on peut faire appels aux services d’un professionnel immobilier ou d’un évaluateur assermenté.